Quels soins pour les dents du cheval ?

Vous avez remarqué que votre cheval a des salivations abusives, des difficultés à avaler, une mauvaise haleine, une perte de poids ? Tous ces symptômes peuvent orienter vers un problème dentaire chez l’animal. Comme les hommes, le cheval a aussi besoin de soins des dents par un dentiste équin pour lui rendre la vie la plus paisible possible. Comment diagnostiquer des problèmes dentaires chez l’animal ? Quel est le rôle du dentiste équin ? À quelle fréquence doit-on faire contrôler les dents d’un cheval ?

Comment diagnostiquer des problèmes de dents chez mon cheval ?

Chez les chevaux, la jument possède 36 dents, tandis que les étalons en détiennent 40, c’est-à-dire 4 dents supplémentaires appelées crochets. La mâchoire supérieure d’un cheval est plus longue que sa mâchoire inférieure, c’est pour cela qu’il ne sait mastiquer que d’un seul côté à la fois. Ce phénomène engendre parfois l’apparition de bords tranchants et de crochets provoquant des blessures dans sa bouche. Pour reconnaître ce problème chez votre animal, passez vos doigts le long de ses dents en touchant les molaires. Vous constaterez alors des blessures à l’intérieur de sa joue. Votre cheval peut présenter d’autres symptômes en cas de problème dentaire. Il mâche plus longtemps que d’habitude et son fumier contient parfois des grains entiers. Il peut aussi perdre du poids ou encore souffrir de diarrhée ou de constipation.

Quel est le rôle du dentiste équin ?

Pour prévenir les problèmes dentaires chez votre cheval, le sucre est à bannir. Donnez-lui tous les jours une quantité suffisante de nourriture pour lui donner des forces. Mais en cas de problème, pensez à appeler un dentiste équin. Ce dernier peut aider votre animal. Grâce à une lime spéciale, il lime le surplus de matière dentaire. Son rôle est également d’observer et de soigner la dentition du cheval. Un dentiste équin est aussi capable de faire de l’aplanissement dentaire, du détartrage, de la correction bucco-dentaire. À noter que le dentiste équin n’est pas un vétérinaire, car il a suivi une formation en plus.

À quelle fréquence doit-on faire contrôler les dents d’un cheval ?

En ce qui concerne la fréquence de suivi, pour un jeune cheval de moins de 5 ans, les dents doivent être contrôlées deux fois par an, car c’est à ce moment que débute la majorité des pathologies dentaires. Pour les chevaux de plus de 5 ans, ils doivent être vus au moins une fois par an. Enfin, pour les chevaux en retraite, c’est-à-dire vers 17 ans, le contrôle se fait tous les 18 ou 24 mois.

Comment bien protéger les membres de son cheval ?
Achat d’équipements de chevaux pour professionnels