3 conseils pour bien laver son cheval ?

Une bonne douche n’a jamais fait de mal à personne, c’est tout aussi vrai pour les huains que pour les animaux domestiques. Pour les chevaux, notamment, cela lui apporte le plus grand soin. En effet, la peau d’un cheval peut être le reflet d’ une image positive ou négative de son propriétaire. Son hygiène, mais aussi sa santé s’exprime à travers sa peau et son poil. Cependant, le tout ne se résume pas  au lavage  de son cheval, encore faudra-t-il qu’il soit prodigué avec soin. L’arbitrage est compliqué, car une douche mal réalisée ou bâclée ne fait qu’éliminer les sébums protecteurs et pires encore, elle fragilise ainsi la robe du cheval. Comment s’y prendre alors ? Voici 3 conseils pratiques pour vous aider à mieux vous y appliquer.

Trouver le moment idéal

En règle générale, il est conseillé de doucher son cheval à l’arrivée des beaux temps c’est-à-dire lorsque les températures extérieures atteignent les 20 °C. Il faut également tester sa température corporelle qui doit être aux alentours de 38 ° C pour pouvoir subir un lavage. Rassembler ces conditions en printemps ne pose pas de problème, ce qui n’est pas le cas en hiver. Toutefois, il est toujours possible de le laver, avec quelques précautions : douche intérieure bien à l’abri des courants d’air avec de l’eau tiède pour que le cheval ne prenne pas froid. En tout cas, un corps en sueur après un des journées de gambade ou de courses folles mérite toujours une bonne douche.

Utilisez les matériels adéquats

Brosse à crins, brosse à poils durs et étrille, ce sont en général les matériels nécessaires pour doucher un cheval. Chaque matériel a ses spécificités particulières. Certains matériels sont conçus pour le pelage, d’autres pour la crinière et la queue du cheval. Il vous faut aussi des shampoings spécifiques également pour donner plus d’éclat à la robe du cheval. Comme le PH des chevaux est plus acide que le nôtre, il leur faut un shampooing plus doux et au PH adapté. Attention à ne pas utiliser de shampoing sur sa tête, de l’eau ordinaire suffit.

Méthode d’application

Verser le shampoing dans l’eau tiède. Puis, avec une brosse, frottez le corps du cheval par sections, pour que le produit se répartisse mieux. Sachez que les chevaux n’aiment pas la méthode du jet d’eau. Démarrez donc par ses sabots avec une éponge mouillée tout en évoluant pas à pas sur le reste du corps. N’oubliez pas de nettoyer les parties génitales. Cette partie demande un entretien plus attentif avec une éponge propre réservée à cet usage uniquement. Enfin et non le moindre, pour la queue, il suffit de la frotter avec du shampoing, en poursuivant par le rinçage  et le tour est joué.

Comment bien protéger les membres de son cheval ?
Achat d’équipements de chevaux pour professionnels