Quelle est la tenue réglementaire en concours de saut d’obstacles ?

La réglementation qui entoure la tenue du cavalier durant un concours équestre est très stricte et contraignante. Aucun écart n’est toléré en ce qui concerne les vêtements que doit porter chaque cavalier. Toute la panoplie du cavalier doit suivre la réglementation intransigeante qui régit le concours équestre. Le cavalier se doit d’arborer une présentation élégante avec sa veste et sa cravate avec des couleurs qui restent dans la sobriété ne laissant aucune place à la créativité ni à l’extravagance.

Veste, chemise et cravate

Pour le haut du corps, les vêtements réglementaires sont la veste, la chemise et la cravate. Pour la veste, les cavaliers de haut niveau peuvent se targuer d’avoir le choix entre plusieurs couleurs, les débutants eux n’ont droit qu’à une seul le noir. Dans les épreuves internationales de haut niveau ont peur apercevoir des vestes de couleur rouge, bleue à col amarante ou vert foncé. Les sponsors eux font le pressing pour imposer des vestes à leur couleur, à ce jour les couleurs autorisées sont le rouge, le bleu foncé, le vert foncé et le noir. En ce qui concerne la chemise, elle est traditionnellement blanche, elle arbore parfois des rayures de couleur bleues ou roses avec un col blanc. La cravate doit être obligatoirement blanche pour symboliser le respect du cavalier envers l’institution, le jury et sa monture.

La culotte et les bottes

La tenue du bat du corps du cavalier doit aussi respecter une réglementation stricte. Pour les hommes, la culotte est obligatoirement blanche peu importe la couleur de la veste ou de la chemise du cavalier. Une exception est faite pour les cavalières qui peuvent choisir de porter une culotte de chasse beige crème ou clair. La norme exiges des bottes faites de cuir souple avec de lacets au niveau du cou de pied à haut niveau. La couleur est obligatoirement noire. Pour les débutants et les cavaliers ayant, peu de moyens des bottes en caoutchouc ou en slush sont autorisés

Coupe de cheveux et casque

Les cheveux ne doivent pas dépasser du casque, ils doivent être attachés et fixés à l’aide d’une résille pour les filles. Le casque remplace la traditionnelle bombe qui était plus fragile et moins efficace en cas de chute. Le casque est équipé d’une jugulaire trois point qui le maintiens en place même en cas de chute, elle est faite d’un matériau beaucoup plus épais pour protéger le cavalier des éventuelles objet contondant ou pointu qui pourrait lui heurter la tête.

Trouver un spécialiste de l’équipement pour cheval et cavalier
Les commandements pour affronter le froid et la pluie à cheval