Sport équestre et jeux olympiques

Épreuve de saut d’obstacles

Lors de cette épreuve très technique, le cavalier effectue un parcours chronométré avec son cheval. L’idéal est de le faire en un minimum de temps sans faire tomber le moindre élément des obstacles en bois.

Épreuve de dressage

Cette épreuve olympique vise à tester la capacité du candidat à dresser son cheval. C’est par le biais de la présentation d’un enchaînement de mouvements impulsés par son maître qu’un jury notera le numéro présenté.

Concours complet

Ce concours comprend 3 épreuves à savoir le saut d’obstacles, le dressage ainsi que le cross-country. On évalue le cheval sur plusieurs volets principalement son endurance, son agilité et le degré d’obéissance au cavalier.

Le sport hippique et ses compétitions

Le sport hippique se différencie du sport équestre par la forte présence du concept de course. En effet ce sport regroupe toute course mettant en concurrence des cavaliers montant sur directement ou pas sur des chevaux dont chacun a pour objectif de finir premier. On recense 2 types d’épreuves dans le sport hippique selon l’allure que devra prendre le cheval pendant la course. La première est celle du trot. On en distingue le trot attelé (le cavalier est assis sur un sulky tracté par un cheval) du trot monté.

Quant au deuxième type d’épreuve, il s’agit de celui du galop. Avec cette allure plus rapide, chaque cavalier tentera de passer le poteau d’arrivée en tête. La course est organisée dans un hippodrome sur une courte (900 m) ou une longue distance (4000 m) avec la présence ou pas d’obstacles.

Jeux équestres mondiaux

Exemples de disciplines représentées

Les jeux équestres mondiaux est une compétition organisée par la fédération équestre internationale tous les 4 ans. Le nombre de disciplines qui y sont représentées n’a cessé d’évoluer au fil des années et des éditions. Ainsi la dernière édition des jeux équestres qui s’est déroulé en 2018 a comporté 8 disciplines alliant à la fois des épreuves d’endurance, de dressage…

Dans le domaine du dressage, on recense 3 disciplines à savoir le dressage, le dressage para-équestre (réservé pour les cavaliers souffrant d’handicaps) et le Reining. Toutes ces disciplines ont pour objectif de juger la capacité du cavalier à maîtriser son cheval via l’enchaînement d’un ensemble de mouvements. Les autres disciplines sont l’attelage, une discipline d’endurance, le saut d’obstacles, la voltige en cercles et le concours complet d’équitation.

Equipements d’équitation pour cavalier

Casques, bombes équitation

Ce sont des équipements indispensables pour protéger les têtes des cavaliers des potentiels traumatismes crâniens graves lors de chutes ou de chocs.

Dorsales de protection

Ce type d’équipement est destiné à protéger le buste et le dos du cavalier si par malheur il tombera ou recevra un coup de sabot du cheval. La blessure s’il y en a sera moins grave.

Bottes d’équitation

Elles ont pour fonction principale la protection des jambes du cavalier même si le côté esthétique est privilégié aujourd’hui au détriment de son côté pratique.

Formation en équitation

L’équitation ne se cantonne pas au seul métier de cavalier professionnel. Ce domaine offre une pléthore de métiers qui nécessitent une formation préalable. Les formations touchent différents volets selon la nature du métier à exercer à l’instar du volet sportif (métier d’entraîneur équestre, juge CSO…), du volet médical (vétérinaire)…

Equipements du cheval

Selles d’équitation

La selle est l’un des équipements principaux du cheval en équitation. Le choix d’une selle ne doit pas se faire d’une manière aléatoire. En effet à chaque discipline équestre correspond un type de selle qui lui est propre. A titre d’exemple la selle pour le saut d’obstacles diffère de celle du dressage.

Amortisseurs de dos

Ce sont des équipements que l’on place sous la selle afin de protéger le dos du cheval et absorber les chocs occasionnés par le poids du cavalier. Ils se déclinent sous différentes formes, couleurs et matières. On trouve ainsi des amortisseurs en laine, en mousse et en gel.

Guêtres, cloches...

Les membres inférieures du cheval sont très sollicitées lorsqu’il est en mouvement. Afin de prévenir d’éventuelles blessures, le cheval pourra être équipé de guêtres qui sont des protections s’enroulant autour des membres inférieurs. Quant aux cloches elles préviennent les blessures des sabots.

Compétitions, organisations et fédérations

En équitation, c’est la fédération équestre internationale qui organise les principales compétitions équestres à l’échelle mondiale. Plus d’une centaine de fédérations nationales y sont affiliées. Cet organisme a pour missions d’établir les diverses réglementations régissant les épreuves sur le plan national et international et de veiller à ce qu’elles soient respectées.

Soin du cheval

Chemises pour chevaux

Prendre soin d’un cheval passe inévitablement par prendre soin de sa peau ne la protégeant contre divers éléments naturels et agresseurs. Les chemises sont ainsi pourvues à cet effet permettant de garder le cheval à l’abri du soleil, du froid et d’éventuelles piqûres d’insectes.

Soin pour sabots

Afin que votre cheval soit en bonnes forme et santé, il est recommandé de bien veiller à prendre soin de ses sabots. Il existe des lotions et des huiles à appliquer pour soulager et hydrater le bas des pieds. Quant à la crinière, vous aurez besoin de shampoings, de spray pour en prendre soin.

Friandises, nutrition

Donner une alimentation saine et équilibrée à votre cheval contribue à le garder en forme et prévenir certaines maladies pouvant l’affecter. Les friandises en font partie et doivent être choisies de telle sorte à comporter des éléments naturels et apporter les vitamines dont a besoin le cheval.